NOVEMBRE 2018 : CHRONIQUEUSEDU DANEMARK DANS L’EMISSION TV « BON BAISERS D’EUROPE »

Le 17 novembre, j’ai participé à l’émission « Bons baisers d’Europe », animée par Stéphane Bern sur France 2, qui propose en plusieurs épisodes un tour des pays européens, au-delà des clichés.

Pour moi, il s’agissait de présenter mon pays d’origine aux téléspectateurs français. Dans une ambiance détendue et ludique, j’ai pu aborder des thèmes qui me sont chers. En particulier j’ai parlé de l’engagement des Danois à contribuer –même avec des impôts élevés- au projet commun de leur pays et de l’attention portée par le système scolaire à valoriser tous les talents des enfants, pas seulement les « forts en maths », pour que chacun trouve une place dans la société et s’y sente épanoui.

D’autres épisodes à suivre…


NOVEMBRE 2018 : JE RECOIS LA MEDAILLE DE CHEVALIER DE L’ORDRE DES ARTS ET DES LETTRES


J’ai été très honorée de recevoir, le 12 novembre dernier, la médaille de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres, remise par M. François Zimeray, ancien ambassadeur de la France au Danemark et grand amoureux des lettres.

C’est un beau geste de la France, qui m’a si bien accueillie depuis 20 ans, et j’ai été heureuse de célébrer ce moment en compagnie de ma famille, venue tout spécialement du Danemark, ainsi que de mes proches réunis pour l’occasion.

Plus qu’un aboutissement, cette reconnaissance de mon travail constitue un encouragement supplémentaire à aller de l’avant et à partager toujours davantage les valeurs de confiance, de liberté d’être soi et d’engagement.


NOVEMBRE 2018 : LES JEUNES ET LE BONHEUR : PARUTION DE L’ENQUÊTE D’OPINION QUE J’AI RÉALISÉE AVEC LE CABINET OCCURRENCE


C’est quoi le bonheur selon les jeunes Français de 15 à 18 ans ? Pour répondre à cette question d’avenir, j’ai travaillé en collaboration avec le cabinet d’études Occurrence à la réalisation d’une enquête sous forme de sondage.

Ensemble, nous avons testé auprès de plus de 1000 jeunes la place qu’ils accordent dans leur quête d’une vie heureuse à ce que j’ai appelé dans mon deuxième livre les « illusions du bonheur » : argent, pouvoir, beauté, célébrité. Pour chacune de ces « aspirations », la réponse des jeunes est sans appel : ce sont des ingrédients essentiels au bonheur. Et tant pis si pour 50% des sondés la célébrité est un but en soi sans projet derrière (être reconnu dans la rue apparaît plus important que porter un message, développer un art, etc.) ou si 40% des jeunes filles et 20% des garçons envisagent la chirurgie esthétique pour être en phase avec leur physique…

Ces sondages et les tendances statistiques qui en découlent fournissent des indications précieuses. C’est pourquoi je propose également, en appui de mes conférences et masterclass, de réaliser des sondages auprès des entreprises que je rencontre sur les enjeux du bien-être au travail, afin de prendre conscience ensemble des perceptions de leurs salariés et de réfléchir à un management créateur de sens et de valeur pour tous.